assorted-title book lot
Minimalisme / éco responsable

Une bibliothèque minimaliste

Et si on se lançait dans un petit tri de nos bibliothèques trop souvent encombrées.

Le principe du minimalisme est de réfléchir sur ce que nous apporte nos possessions.

Pourquoi garder tant de livres qu’on ne relira jamais ?
Quel rapport avons nous avec les livres ?
Faut il nécessairement posséder les livres ?
Que cherche t’on à prouver aux autres en possédant tant ?

Désencombrer

Notre bibliothèque doit refléter notre personnalité.
Elle doit être constituée uniquement de livres aimés et qui nous ressemblent.

Si elle déborde sous les livres poussiéreux , un tri s’impose.

Les livres sont faits pour être lus.
Ils ont un rôle de « documentation ».
C’est leurs contenus qui ont un sens (pour le lecteur) et non le fait de trôner sur une étagère.

Le mieux est de vider complètement la bibliothèque.
De faire des tas : livres abimés, livres qui n’ont plus d’interêt (dois je encore garder mes livres scolaires?), livres jamais lus/pas terminés, auteurs favoris, livres à valeur sentimentale (1er roman lu), livres relus avec plaisir,…

Les livres abimés ,déchirés sont déposés (sans regret) à la déchetterie dans une benne de recyclage papier.

Face à la pile de livres jamais lus on se pose la question du pourquoi je ne l’ai pas encore lu ?
Est ce que le sujet ne m’intéresse plus ?
Mes centres d’interêt ont ils changé depuis l’achat ?

Et tous les autres livres quel interêt ont ils pour moi ?
Vais je les relire un jour ?
Y suis je attachée ?

Le moment est probablement venu de les donner ou de les vendre à des personnes qui les liront.

Je fais quoi des livres que je ne garde pas ?

Un livre n’est pas fait pour terminer à la poubelle (s’il n’est pas abimé).

Consommer autrement c’est lui donner le droit à une deuxième vie.

« L’idée du livre en liberté. Il rentre, il sort, il va où il veut. On lui laisse vivre sa vie.. » (François Camper, habitant du Haut-Doubs, à l’initiative d’une boîte à livres devant chez lui).

J’aime l’idée du livre voyageur.
Une fois lue, l’histoire est faite pour être partagée.

Et si on s’échangeait nos livres entre voisins …
Dans ce sens la plateforme TONBOOKTOO , créée en 2018, permet aux personnes qui vivent dans un même quartier de partager leurs livres (prêt, don, revente).
Un outil simple pour donner ses livres et partager sur ses lectures.

Les boîtes à livres sont des petites « bibliothèques » de rue où l’on peut déposer (et emprunter)des livres gratuitement, rendant ainsi la culture accessible à tous.

books in brown wooden shelf
Boite à livres

Les recycleries (comme Recyclivre), les associations humanitaires (comme Emmaüs, Bibliothèque sans frontière,..), les hopitaux, les bibliothèques municipales, les écoles et collèges récupèrent les livres et en feront bon usage.

On peut aussi proposer des lieux d’échange : sur son lieux de travail , à la maison ,…
Dans le même principe que la boîte à livres, les ouvrages sont disposés dans un panier (une caisse) accessibles à tous (collègues, famille, amis).
Chacun y récupère ce qu’il souhaite.

La revente est une option pour se faire un peu d’argent (à condition de ne pas tout réinvestir dans de nouveaux livres).

MOMOX est un site de rachat d’articles d’occasion qui fonctionne comme une bourse aux livres.
Les livres sont rachetés et revendus en ligne.
On touche le prix indiqué lors de la vente (sans frais) calculé en fonction de l’offre et de la demande.

Les lots de livres se vendent bien sur LE BON COIN , dans les vide grenier et les bourses aux livres.

Les bouquinistes achètent aussi certains livres venant de particuliers.
A savoir que c’est eux qui fixent les prix.

Comment ranger ses livres ?

La bibliothèque minimaliste idéale n’existe pas.
Le rangement des livres est vraiment quelque chose de très personnel.

Le but premier est évidemment de retrouver ses livres facilement.
Cependant on ne néglige pas le fait qu’elle se trouve peut être au milieu du salon et qu’elle est susceptible d’être vue par beaucoup.
On pense donc à un joli aménagement où se côtoient livres et bibelots/plantes la rendant ainsi personnalisée.

Les plus perfectionnistes rangeront par ordre alphabétique, par genres (BD, romans policiers,..), par maisons d’édition, par formats.

Pour suivre la tendance le rangement par couleur de couvertures offrent des étagères harmonieuses et esthétiques.

On peut mettre certains livres en avant en plaçant leurs couvertures de face.

On peut aussi les placer tranches vers le fond.
Ce classement peut être une idée pour ranger à l’endroit les livres pas encore lus et à l’envers les livres déjà lus.

On pense à consacrer un espace bas, facilement accessible et sécurisé dédié aux livres pour enfants.
Rendant ainsi ces derniers plus autonomes.
Dans les bibliothèques municipales les rayonnages du secteur jeunesse sont bas.

Le tout doit être visuellement joli ,quelle que soit votre méthode de rangement.

On prend du recul, on crée des symétries en tenant compte de l’espace entre les étagères.
On joue avec les hauteurs en couchant les livres , en posant un objet dessus,..


brown wooden chair beside white wooden desk

Quelles solutions de rangement pour les livres ?

Pour un rangement adapté à nos possessions , l’idéal est une bibliothèque sur mesure, qui tient compte des dimensions de la pièce et aux volumes de rangement répondant à nos besoins.
Dans un esprit minimaliste le « meuble » bibliothèque est équipé de portes pour le rendre plus discret .

Certaines pièces de la maison ont des espaces muraux inutilisés (niche murale, côté de cheminée, soubassements,..)qu’il est possible de transformer en bibliothèque en y fixant des étagères sur équerres.

D’autres espaces de rangement peuvent accueillir les livres : un coffre, une caisse en bois, un panier, des présentoirs de boutique accrochés au mur,…

toddler wearing white tank top near white wall

Comment éviter d’encombrer à nouveau sa bibliothèque ?

Si l’on ne peut s’empêcher d’acheter, on essaie d’appliquer la règle du 1 qui rentre 1 qui sort.
Si on fait entrer un nouveau livre dans la bibliothèque, un ancien est retiré des étagères.

On n’achète pas de nouveaux livres tant qu’on n’a pas lu les derniers achetés.

Pour éviter de crouler de nouveau sous les livres pourquoi ne pas se tourner vers les bibliothèques municipales (associatives, d’entreprises).
Pour emprunter il suffit d’être inscrit
Les avantages (en plus de ne pas avoir à stocker) sont la gratuité pour les résidents de la commune, l’accès à de nombreux contenus classés par thèmes/auteurs, une activité pour les jours de pluie.

Les bibliothèques proposent souvent des expositions, des animations pour adultes et enfants (heure du conte, club lecture,…).

Aller à la bibliothèque c’est aussi se montrer écolo (un seul livre est utilisé par plusieurs personnes) et éviter la surconsommation.
Je peux consommer sans forcément acheter.

Avec des enfants cela permet de varier fréquemment leurs lectures et de leur inculquer les notions de partage et de respect de ce qui ne leur appartient pas.
Il me semble essentiel de leur apprendre ,dès le plus jeune âge, a prendre soin des livres :on tourne les pages délicatement, on ne les arrache pas, on les range avec soin,…

red apple fruit on four pyle books

Sur internet des sites (LA FNAC, AUDIBLE) proposent d’écouter des livres audio légalement et gratuitement pour certains.
Le livre est lu à voix haute , avec des effets sonores qui le rendent « vivant ».
Le rapport à la lecture est modifié (plus l’objet livre dans les mains) et simplifié.
Les actifs peuvent l’écouter dans la voiture, les personnes plus âgées continuent de profiter de la lecture malgré une vue faiblissante.

Pour les enfants, la plateforme Podcast KEEKU, propose sur ordinateur ou mobile de nombreuses histoires adaptées pour chaque âge à écouter à la maison, en voiture,..

La liseuse électronique est une autre option écologique.
Moins de production de papier et pas d’utilisation d’encre.
Cet appareil simple d’utilisation ,et de faible encombrement (format d’un livre de poche en moins épais) , peut stocker plus de 1000 livres, au format numérique, que l’on télécharge gratuitement sur Didactibook ou que l’on achète sur le site de La Fnac.





Fan de déco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *