green plant in white ceramic pot
Déco

Comment choisir un cache pot ?

Les plantes vertes font partie de mon univers et sont des éléments décoratifs auxquels je porte beaucoup d’attention.
J’aime les petits détails qui font la différence et les sublimer dans de jolis cache pots en est un.

Différences pot et cache pot


Le pot doit être suffisamment grand pour faire pousser la plante qui s’y trouve.
Il doit être proportionnel à la taille de la plante (hauteur et envergure).

Il est percé au fond pour permettre à l’eau d’arrosage de s’écouler et éviter aux racines de pourrir.

Le pot ,en plastique ou en terre cuite, se place à l’intérieur d’un cache pot.

Pot en terre cuite (à partir de 0,75 euros) chez Jardiland

Le cache pot est un récipient décoratif dans lequel on place le pot.

Un cache pot n’a pas de trou de drainage (destiné à laisser s’écouler l’eau d’arrosage) et peut donc être placé au sol ou sur un meuble sans craindre de tâcher.

On pense à vider régulièrement l’eau qui stagne dans le fond du cache pot pour préserver la plante verte.
Les racines ne doivent pas rester humides et ont besoin d’oxygène pour survivre.
On peut placer une couche assez épaisse de billes d’argile (lors d’un rempotage) dans le fond du pot, évitant ainsi que l’eau d’arrosage stagne.

Comment choisir un cache pot ?

Son rôle principal est de cacher un pot souvent pas très joli.
Il est un élément décoratif de mise en valeur des plantes.

Il doit être assez grand pour accueillir le pot dans lequel se trouve la plante.

On le choisit en fonction de la taille de la plante.
Sa largeur doit être proportionnelle à l’envergure de la plante.
Pareil pour la hauteur. Plus la plante est haute plus le cache pot le sera aussi.
Il permet aussi de stabiliser des plantes denses et feuillues.

Le choix de la couleur est une affaire de goût.
Il convient de trouver le juste équilibre harmonieux (dans le style et les couleurs) avec la déco de la maison.
Une accumulation ,mais constituée de cache pots de tailles différentes, met en valeur une collection de plantes.

3 cache pots panier tissé (34,90 euros) chez Maisons du Monde.

Le prix varie selon la taille et les matériaux utilisés :

Le cache pot en plastique est léger et économique mais pas très esthétique.

En céramique blanche ,il est simple et permet de varier les formes en conservant une unité de couleur.

En argile/terre cuite il présente l’avantage d’être lourd. Adapté aux grandes plantes, il assure une stabilité et ne risque pas de se renverser.

En verre transparent il apporte de la légèreté et une touche de décoration zen.
Un terrarium est un écosystème idéal pour les plantes tropicales. Le contenant en verre maintient une humidité constante permettant d’espacer les arrosages (idéal pour les personnes qui n’ont pas la main verte).
On pense à l’entretenir régulièrement à l’aide d’un chiffon doux humidifié pour qu’il garde un aspect propre et brillant.

L’osier, le rotin et le jonc de mer s’intègre dans un intérieur nature et cocooning. Cependant ces contenants craignent l’humidité. On pense donc à prévoir une soucoupe dans le fond du panier.

En béton il a un aspect épuré et élégant, parfait dans un intérieur minimaliste.

Pour un intérieur moderne on choisit le zinc. Ces cache pots restent cependant sensiblent à la corrosion.

Sur pied en bois il valorise une déco scandinave, en plus de ménager notre dos. Une combinaison de hauteurs différentes fait gagner de la place et donnent une ambiance jardin d’intérieur.

Dans un esprit récup on pense à relooker les pots simples à l’aide de pochoirs, en collant de la corde,…
Ou à recycler d’autres contenants (boîtes,..).

Le choix de la couleur et de la forme peut apporter une touche de fantaisie.

Cache pot visage sérénité en résine (29,99 euros) chez Maison Lumière.

Les plantes vertes sont des touches de fraîcheur qui ont le pouvoir de rendre l’ambiance de la maison apaisante.

On n’hésite pas à les mettre en scène pour un joli rendu.

On habille les rebords de fenêtres de variétés de plantes qui demandent de la lumière naturelle.

On suspend au plafond (à une poutre, au dessus d’une fenêtre) des plantes tombantes, dans des suspensions en macramé, pour mettre en valeur la hauteur de la pièce, habiller un mur et gagner de la place (idéal quand on manque d’espace).
Ou en déco murale suspendue à une équerre.

Suspension pour plante (11,99 euros) chez Bakker.com.

Accumulées, en mixant les variétés, dans un coin de pièce pour une ambiance jardin/jungle.
On joue avec les volumes en disposant des pots de différentes tailles et posés à différents niveaux sur des tabourets, par exemple.

Surélevées sur un piédestal pour une impression de volume et une jolie mise en valeur sur un mur peint en blanc.

Dans un panier à anses suspendu à une patère.

Des petits cache pots contenant des cactus/plantes grasses sont mis en scène sous une cloche en verre (adaptée à la taille de la plante).



Fan de déco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *