green-leafed plant
Déco,  Minimalisme / éco responsable

Déco écolo

La déco écolo est une démarche qui nous invite à décorer notre maison en respectant l’environnement.
On essaie le plus possible, pour préserver notre santé, de lutter contre la pollution due aux produits de synthèse et contenue dans les matériaux et meubles.

Matériaux

Un matériau est écologique lorsqu’il est composé de matières naturelles.
Il doit respecter l’environnement, produire peu de déchets et être recyclable.

Ces produits/matériaux sont plus chers mais leur durée de vie est souvent plus longue et représente ainsi un bon investissement personnel et pour la planète.

Pour les revêtements muraux ,il existe de nombreuses peintures écologiques qui ne contiennent pas ou très peu de composant d’origine pétrochimique :
. peinture naturelle fabriquée avec des pigments naturels, de l’huile de lin, de soja, de craie. Elles sont certifiées NF environnement.
. peinture à l’argile qui peut être teintée avec des pigments naturels
. peinture à la chaux qui, posée, donne un aspect velouté aux murs
. peinture à l’eau

Peinture mur/plafond/boiserie Envie, dépolluante, blanc lin, 5 litres (59,90 euros) chez Leroy Merlin

Ces peintures écologiques s’appliquent de la même manière qu’une peinture « traditionnelle ».
Elles sont moins odorantes.
Certaines sont dépolluantes. Des molécules captent et détruisent les polluants présents dans l’air intérieur.
Elles sont lessivables et résistent aux rayons UV.
Elles sont biodégradables car composées uniquement d’ingrédients naturels. Leurs contenants sont recyclables.
Leurs petits défauts est qu’elles sont plus longues à sécher à cause de leurs compositions (compter 8 à 12 heures avant de poser la 2e couche) et qu’elles offrent une palette de couleurs moins large. Certaines teintes sont impossibles à obtenir à partir des pigments naturels qui les composent.

D’autres matériaux naturels existent pour décorer les murs : le liège en version vernie ou cirée (isolant thermique et phonique, résistant au feu et à la poussière), le bois (lambris), le papier peint écologique.

Le papier peint écologique est imprimé sur un papier issu de forêts gérées durablement, labellisé FSC (Foret Stewardship Council).
Il est composé d’une couche d’intissé naturel (qui donne un effet textile), une couche à base de mousse naturelle et une dernière couche de peinture à l’eau.
Il est facile à poser ,avec un encollage direct du mur.
On s’assure que l’impression est labellisée Imprim’Vert qui certifie l’utilisation d’encres sans solvants.
On privilégie l’impression Française pour soutenir l’économie locale.
On le pose avec une colle de tapisserie sans solvant ou on opte pour la fabrication maison de la colle à papier peint à la farine (cf tuto sur internet).

Le lambris peut être recouvert de vernis fabriqué à base de cire d’abeille.
Pour l’éclaircir ou lui donner un aspect vieilli on applique au pinceau sur les lattes de bois du bicarbonate de soude mélangé avec de l’eau.
On choisit la pose clouée ou clipsée sur tasseaux plutôt que collée. Les colles utilisées peuvent être toxiques.

Les enduits à la chaux (à base d’argile) et de couleur claire, se posent facilement et sont adaptés aux pièces humides.

Au sol , la pierre, l’ardoise, les carreaux de ciment, le parquet en bois massif ou en bambou, le jonc de mer, un linoléum de fibres naturelles, les moquettes à base de poils de chèvres sont des revêtements écologiques.

Un parquet en bois, en châtaignier ou en chêne (peu traité) isole et est durable.

carrelage carreaux ciment gris et bleu Patrimony (16,95 euros le m2) chez Leroy Merlin.

Matières brutes

Le mobilier écologique est en bois non traité, garanti sans produits chimiques et imputrescible (qui ne peut pas pourrir).
Si on souhaite le traiter pour prolonger sa durée de vie on utilise de l’huile de lin mélangée à de l’essence naturelle de térébenthine (qui provient de la résine de pin).
La cire d’abeille permet également de prendre soin du bois.

On privilégie les achats artisanaux et locaux.
On choisit du mobilier fabriqué en France pour favoriser les circuits courts et l’économie locale (qui favorise l’emploi dans notre pays).
L’impact environnemental lié au transport est ainsi réduit.

Certaines marques soucieuses de l’environnement et du respect de la planète proposent des meubles design ecolo portant le label NF environnement.
Les marques écolo Françaises Camif, Gautier, ABC Meubles proposent des meubles neufs, durables et fabriqués localement.

On choisit un canapé écoconçu, sans tissu traité et portant le label OEKO-TEX.
Cette mention indique que le textile a été contrôlé (de sa conception à sa transformation) et qu’il ne présente aucune trace de substance chimique.
L’entreprise Mousse du Nord, située à quelques kilomètres de Lille, est spécialisée dans la conception des fauteuils et canapés certifiés NF Environnement. Cette entreprise n’utilise que du bois issu de forêts gérées durablement . Les housses des canapés et fauteuils sont créées à partir de composants issus du recyclage de déchets.

Le mobilier en carton, qui trouve ses origines dans les techniques Japonaises de l’origami, est léger, solide et économique.
Il est fabriqué en carton recyclé et recyclable.
Le montage se fait par emboitement sans clou ni colle permettant ainsi leur réutilisation après démontage.
Le carton alvéolé est le plus résistant.
On pense à l’imperméabiliser avec un vernis écolabellisé.

Tabouret Stooly pliable en carton nid d’abeille (45,50 euros) chez Maison Seguette

Accessoires écolo

Avant tout achat d’objets déco ou de tissu d’ameublement on regarde la provenance et la qualité.

On bannit le plastique qui rejette des toxines polluantes dans la maison.

On mise sur des accessoires naturels : un tapis en jonc de mer, des rideaux en lin, des coussins en laine vierge,..

Le lin, cultivé en France, est une fibre très solide et une matière éco responsable (l’eau de pluie lui suffit pour grandir).
La laine est une matière animale et naturelle.
Le coton bio est respectueux de l’environnement. Aucun pesticide n’est utilisé pour sa culture.

On porte une attention particulière aux procédés de teinture des textiles.

Coussin en lin lavé (39 euros) chez Mes Mots Déco

Le cuivre, métal naturellement coloré, est ultra résistant et se recycle à l’infini.

Dans une démarche de consommation responsable on évite les achats impulsifs de mobilier ou objets déco.

On privilégie les achats de seconde main (brocantes, Le Bon Coin, Emmaüs).
Le « vieux » mobilier est moins nocif. Avec le temps les gaz volatils se sont dispersés.
Il est moins cher et nous permet d’acquérir des meubles/objets que l’on rend uniques avec un peu de bricolage.
On retape ou transforme des meubles en utilisant des produits non nocifs.

Pour être sur de la provenance des matériaux rien de mieux que de fabriquer soi même des éléments décoratifs.
Les magazines déco et internet sont plein d’idées de Diy (Do It Yourself = faire soi même).

Les plantes

Les plantes vertes sont l’accessoire déco et écolo pour mettre en scène un intérieur.

On choisit avec soin des plantes faciles à entretenir.
Les plantes grasses demandent peu de lumière et peu d’eau (argument à prendre en compte dans une démarche de consommation responsable).

Certaines plantes sont réputées dépolluantes.
La fougère ,le lierre ou le ficus purifient l’air ambiant (envahi de composants organiques et volatils) de la maison..

On réalise des boutures (on évite ainsi les achats) avec les plantes de la maison pour en avoir plusieurs exemplaires ou pour les offrir.

On les met en valeur dans de jolis contenants : un panier en osier, un pot en bambou (100% biodégradable), un pot en terre cuite .

Dans une démarche écolo, lors d’un achat, on préfère les pépinières et jardineries indépendantes plutôt que les grandes enseignes.

Pot en terre cuite Deroma, diamètre 11 cm (0,60 euros) chez Leroy Merlin.

Fan de déco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *