green plant on white surface
Minimalisme

Un noël plus slow

Noël a toujours été, pour moi, une fête magique.
Décorer le sapin en famille, réfléchir à un menu « exceptionnel », les moments partagés autour d’une jolie table, les yeux des enfants qui brillent en déballant leurs cadeaux,..

Mais les années passent et je ressens de plus en plus un certain malaise face aux pièges de la surconsommation: les vitrines des magasins, les publicités à la télé,..
Je suis éffrayée par l’explosion des accessoires lumineux, le gaspillage alimentaire, la course effrénée aux cadeaux.

Je souhaite vraiment ralentir et profiter de Noël autrement.
Prendre du recul et réfléchir à ce qui est important pour moi.
Moins acheter, moins décorer, moins manger, moins jeter,…

La Slow Life (traduire Vie Lente)s’appuie sur des valeurs fondamentales.
Elle prône l’authenticité, la simplicité, la bienveillance, le partage, et le retour à la nature.

photo of snowman Christmas tree ornament


Ces valeurs qui invitent à ralentir en douceur pour apprécier les moments simples sont tout à fait raccords avec ma nouvelle vision de l’esprit de Noël.

Mon Noël sera donc plus slow…

Le sapin

green christmas tree with baubles

Noël sans sapin ne serait pas Noël.

Depuis quelques années mon choix se porte plutôt sur un sapin naturel et sans flocage (pas de neige artificielle).

« Une des idées reçues concernant les sapins naturels est qu’en en achetant, on contribue à la déforestation. C’est faux : les sapins de Noël sont des variétés cultivées, on ne contribue donc pas à décimer la forêt en achetant son sapin. »

Etude d’un cabinet Canadien ,Ellipsos

Je l’achète dans une serre de ma région.
Il est certifié, sapin naturel cultivé en France, et garantit sans utilisation de pesticide.

Pour le conserver bien vert, je ne l’achète pas avant la 1ère semaine du mois de décembre et je le tiens éloigné le plus possible des sources de chaleur (radiateurs).

Les fêtes passées, je le dépose dans un espace dédié à sa collecte(renseignez vous auprès de vos municipalités) où il sera ensuite broyé.
Le broyat des sapins est ensuite utilisé dans les espaces verts. Il permet de protéger les sols et les plantations des mauvaises herbes.

La déco

Je choisis de plus en plus de ralentir, de prendre le temps de faire les choses, d’imaginer, de créer, de recycler.

Le slow résume un certain mode de vie, plus lent, et aussi très à l’écoute de la nature.

Et la nature peut être source d’inspiration.

Plutôt que d’aller m’enfermer dans les magasins bondés le w.end et céder aux achats impulsifs (les boules de Noël aux couleurs différentes chaque année), je préfère me promener(au jardin, en forêt, au parc)et ramasser des éléments naturels (pommes de pin, brindilles, feuilles..) qui serviront à ma déco de Noël et qui sont gratuits.

Des branches dans un vase décorées de boules et entourées d’une guirlande lumineuse à Led, des branches de sapin mêlées à des bougies feront de jolis centres de table.
Des rondins de bois pourront être disposés sous les assiettes.
Des pommes de pin et des glands recouverts de paillettes posés ça et là ou mis sous cloche apporteront une touche féerique à la table.

macro shot of pine cone

Je ne me prive pas de tout, mais j’essaie de trouver un maximum d’astuces zéro déchet.

Je fais l’inventaire de mes placards et je recycle ce que je possède déjà : des restes de laine se transforment en pompons et remplacent les boules de Noël en plastique, une couronne sera fabriquée à partir d’une chute de carton sur laquelle on dispose des rondelles d’agrumes séchées et des petites étoiles (découpées aussi dans du carton), des bocaux décorés se transforment en photophores, …

Pour décorer les vitres ou tout objet en verre, le blanc de Meudon, qui se compose de craie et de calcaire n’est pas toxique et peut se manipuler sans risque.
Il est peu coûteux(3,90 euros le sac de 1kg chez Leroy Merlin) et se nettoie d’un coup d’éponge.
1 mesure de blanc de Meudon est mélangée dans 1/2 mesure d’eau puis appliquée au pinceau, à main levée (si on est doué en dessin) ou alors à l’aide de pochoirs.

La pâte à sel est également une bonne alternative écologique et peu coûteuse pour créer de jolies déco pour le sapin ou pour la table.
Il suffit de mélanger une dose de sel, deux doses de farine et de l’eau jusqu’à obtenir une pâte compacte et de modeler des formes à la main ou à l’aide d’emportes pièces.

Le menu

white and red ceramic plate

Et si on essayait d’éviter la multitude de plats, le gâchis qui va avec, et le repas qui n’en finit plus ?

Un Noël slow c’est avant tout un moment de partage où l’on prend le temps de s’intéresser à l’autre et de passer du temps avec lui.
Pour cela, il est indispensable de ralentir nos rythmes afin de ne pas se sentir débordé et ne pas s’oublier : je passe moins de temps à faire les courses au milieu de la marée humaine, je prépare beaucoup moins de plats (pas besoin de 3 entrées),..
Bref je pense aussi à moi, je me garde du temps pour prendre un bain, par exemple, avant l’arrivée des invités.

Un Noël slow c’est aussi privilégier la qualité à la quantité.

En nourriture la qualité c’est acheter sur le marché et aux producteurs locaux.
Privilégier les courses en vrac pour éviter les déchets dûs au sur emballage.
Définir un menu unique en choisissant des valeurs sûres qui plaisent à tous (ou presque) et établir une liste de course pour éviter les achats inutiles.
Choisir des produits de saison après avoir pris connaissance de la liste des aliments consommables en décembre.
Choisir des vins et champagnes bio, reconnaissables avec leur étiquette AB qui garantit une culture sans engrais chimiques.
Faire des plats maisons plutôt qu’industriels (trop d’additifs et d’emballages).

linfodurable.fr.

Les cadeaux

Choisir de ralentir (slow), c’est choisir de ne pas s’affoler le 20 décembre pour les cadeaux de Noël.

Offrir des cadeaux à Noël est un peu devenu une obligation et a perdu de son sens.

Les cadeaux doivent être synonymes de plaisir (l’idée, la recherche, l’emballage et le moment d’offrir).
Penser aux cadeaux à offrir à ceux que l’on aime ne doit pas être une corvée.

Un cadeau c’est avant tout une attention particulière.

Et si on essayait de redonner plus de sens à cet acte.

Un cadeau n’est pas forcément cher (on peut chiner, acheter d’occasion ou de seconde main).

« Un cadeau n’a rien à voir avec son prix, il tient tout entier dans l’intention et la beauté du geste. »

Pascal Bruckner

On peut offrir du fait maison.
De l’alimentaire (des chocolats, des biscuits disposés dans une jolie boite), un vêtement tricoté, un album photo, un bulbe/plante dans un pot.

Un cadeau n’est pas forcément matériel.
On peut offrir des « moments » qui marqueront les esprits en plus d’être zéro déchet : Une place de concert, un abonnement (piscine, salle de sport, cinéma, etc.), une formation, un atelier pour apprendre une technique (atelier créatif, artistique, gourmand),un soin (massage, manucure), un week-end surprise, une lettre de gratitude, un moment passé ensemble…

« Le cadeau le plus précieux que nous puissions offrir aux autres est notre présence. »

Thich Nhat Hanh

C’est aussi l’occasion de soutenir l’artisanat français en achetant un présent unique et authentique.
On pense à soutenir également les petits commerces indépendants en composant des paniers sur mesure avec des produits bios et locaux dedans.

Quel que soit le cadeau l’emballage se doit d’être pensé zéro-déchet.

« 20.000 tonnes d’emballages cadeau seraient vendues en France chaque année. »

Consoglobe.com


Le furoshiki est une technique qui vient du Japon et qui consiste à emballer à partir d’un morceau de tissu/un foulard/un torchon réutilisable.
Un sac à vrac en coton, un bocal, une boîte en fer, un panier en osier sont aussi des solutions d’emballage réutilisables.

brown and white star print gift wrapper




Fan de déco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *