white textile with green leaves
Minimalisme

La salle de bain minimaliste

Comment avoir une salle de bain minimaliste ?

Le tri

Pour une pièce organisée et fonctionnelle, si on commençait d’abord par un inventaire (en vidant placards et étagères) de tout ce que nous avons tendance à entasser dans la salle de bain ?

On se questionne :
De quoi peut on se passer ?
Est ce que je vais vraiment utiliser ce produit ?

Quels sont les produits pas utilisés (les échantillons, un savon à l’odeur pas très agréable, un rouge à lèvres trop foncé, les produits aux dates dépassées,..)?

Combien de produits de la même catégorie se trouvent dans mes placards ?
On essaie de prendre conscience de ce qu’on utilise régulièrement pour éviter de prochains achats inutiles et on évite aussi d’entamer un produit tant que l’ancien n’est pas fini.

Les cosmétiques et les médicaments

On commence par une vérification des cosmétiques.
Chaque cosmétique a un temps de conservation inscrit au dos du produit.
Après cette durée ils perdent de leur efficacité et peuvent exposer à des réactions dermatologiques.
Idem pour les produits de maquillage.
Le mascara, par exemple, ne se conserve que 3 à 4 mois (en contact direct avec l’oeil, très sensible aux bactéries).
Dans le doute (odeur ou texture bizarre)on jette.
Au prochain achat on pense à noter la date d’ouverture avec un feutre indélébile.
Certains cosmétiques (dont le délai d’utilisation n’est pas dépassé) peuvent être détournés de leur fonction . Quelques gouttes de crème de soin peuvent nettoyer un sac en cuir ou cirer des chaussures.

On pense à faire plaisir à nos proches (ou à les déposer dans des associations solidaires) en leur offrant nos produits de beauté inutilisés/neufs et pas (ou plus) à notre goût.

C’est aussi l’occasion de se renseigner sur la composition de certains produits, comme les gels douches, déodorants, shampoings.
Ils sont parfois composés d’ingrédients toxiques et irritants.
Peut être aussi le moment idéal pour passer au zéro déchet en testant les produits solides (dentifrice, shampoing,..) et sans emballage.

« Les déodorants contiennent des sels d’aluminium et du cyclopentacyloxane.
D’après plusieurs études, dont certaines menées récemment, les sels d’aluminium seraient cancérigènes. 16 déodorants seraient épinglés par l’UFC, ils contiendraient les deux éléments nocifs. » 


Marie France « Ces 7 produits de salle de bain dangereux » (janvier 2017)

Pareil pour les médicaments, très souvent stockés dans cette pièce.
La salle de bain, n’est pourtant pas le meilleur endroit pour les ranger.
La chaleur et l’humidité de cette pièce pouvant affecter l’efficacité de certains médicaments.

Plus besoin de garder ceux périmés ou pas utilisés.
Mais on ne les jette surtout pas à la poubelle.
Ces dernières sont parfois fouillées et les médicaments peuvent représenter un danger pour celui qui les trouve.
Les comprimés/ sirops contiennent des substances chimiques qui risquent aussi de polluer l’environnement.
Cyclamed propose de déposer les médicaments à la pharmacie, dans des sacs adaptés.
La mission de cette association est de sécuriser l’élimination des médicaments périmés ou non utilisés.

On s’assure de connaitre la fonction de chaque médicament que l’on va garder.

On trie aussi le matériel défectueux (ou qui ne nous convient plus tel que pinces à cheveux), brosses, peignes, rasoir, sèche cheveux, pinceaux à maquillage…
Certains « objets » peuvent être détournés de leur utilisation première : une brosse à dents usagée peut être utile pour le ménage.

Le linge de bain

Gros tri aussi dans le linge de bain.

Tout ce qui est délavé, usé, troué est éliminé.

La durée de vie moyenne d’une serviette, régulièrement utilisée est de 5 ans.

2 serviettes de bain par personne sont amplement suffisantes.

Le linge de bain uni et simple est le plus adapté à la salle de bain minimaliste.
On peut prévoir un code couleur pour chaque membre de la famille et attribuer une patère à chacun pour éviter l’amoncellement des draps de bain sur le sèche-serviette.
On pense à assortir les couleurs des serviettes entre elles, pour un joli rendu.

Le linge de bain abimé peut être recyclé en lingettes démaquillantes (réutilisables).

Tapis de bain 100% coton (18 euros), Serviette de toilette (12 euros), drap de bain (36 euros) chez LA COMPAGNIE DU BLANC

Les rangements

La salle de bain minimaliste doit être épurée.

Dans la salle de bain minimaliste les surfaces planes sont le moins encombrées possible.
Débarrassée du superflu, la salle de bain simple demande moins d’entretien et gagne en rangements.

Le tri fait, les produits indispensables et utilisés au quotidien (brosse à dent/dentifrice, crèmes,..) sont regroupés dans un panier et dans un espace défini.
Cette astuce pratique permet un gain de temps, pas négligeable au moment de se préparer le matin.
Les produits ne sont plus éparpillés.

Les autres produits, pas utilisés au quotidien, sont rangés dans des contenants (boîtes, paniers)facilement accessibles, sur une étagère ou sous le lavabo.

Sur les étagères les serviettes, les accessoires pour cheveux (sèche cheveux, fer à lisser,..)sont exposés de façon harmonieuse, dans un panier.
Le linge de bain peut être décoratif lorsqu’il est bien plié.
Les serviettes sont présentées pliées et empilées les unes sur les autres ou roulées dans un panier.
Si plusieurs personnes utilisent la même salle de bain, un espace pour chacun avec un contenant de couleur différente mais qui s’accordent avec le reste de la déco, est prévu.
Chacun y regroupe ses produits et accessoires.

Rangement de salle de bain avec poignée en bois (36,90 euros) chez ON RANGE TOUT

Pour la sécurité des enfants pas de produits ménagers, pharmacie et cosmétiques, rangés et accessibles sous le lavabo.
Pas d’objets coupants (rasoirs, ciseaux) posés sur les surfaces du lavabo.

Sur le bord de la baignoire le stock de gels douches est remplacé par un unique flacon à pompe rechargeable ou un savon solide.

Changer ses habitudes

Le rangement de la salle de bain est l’occasion d’une prise de conscience de nos habitudes de consommation : trop de plastique et de substances nuisibles pour l’environnement (flacons de gel douche, tubes de crème,…).

Moment idéal pour remplacer certains produits et passer à des alternatives écologiques.
La crème hydratante peut être remplacée par une huile végétale, comme l’huile de Jojoba.
Cette huile sèche (quelques gouttes chauffées dans la main) pénètre rapidement la peau et est très hydratante.
Le baume à lèvres peut être préparé dans un petit pot à partir de beurres végétaux (beurre de karité).

Brosse à dents rechargeable en Bambou (6,50 euros) chez PEAULETTE

Pour les dents, la brosse à dents en bambou naturel 100% biodégradable et à embout changeable est apparue depuis quelques temps sur le marché.

Les boutiques de vrac proposent des cosmétiques sous forme rechargeable: les shampoings, les savons liquides,..

Certains produits peuvent être multi usages.
Un gel d’Aloé Vera peut soigner les coups de soleil, hydrater cheveux et visage et décongestionner le contour des yeux.
Une huile végétale peut hydrater la peau et démaquiller.

Faire des économies

Paroi de douche à l’italienne (159 euros) chez LEROY MERLIN

La salle de bain est par excellence la pièce d’eau.
Alors on prend conscience que l’eau est précieuse.

On évite de laisser couler l’eau lorsqu’on se lave les mains ou se brosse les dents.
Des robinets thermostatiques qui permette d’obtenir rapidement la température d’eau idéale et évite aux enfants de se brûler, peuvent être installés.
Ces systèmes permettent d’économiser 30% de la consommation d’eau.

On privilégie la douche (60 litres d’eau en moyenne) au bain (200 litres d’eau en moyenne) et on investit dans un pommeau de douche économiseur d’eau qui limite aussi le calcaire grâce à ses pierres naturelles incrustées dans le manche.
Un minuteur de douche nous permet de définir une limite de temps sous l’eau.

Les adeptes de bain, malgré tout, peuvent se tourner vers une baignoire de balnéothérapie qui réchauffe l’eau en circuit fermé et consomme moins d’eau.
Pas besoin de rajouter de l’eau chaude quand l’eau du bain est refroidie.

L’entretien de la salle de bain se fait idéalement avec des produits naturels :vinaigre blanc , bicarbonate de soude.

Les matériaux d’une salle de bain minimaliste

Carrelage sol et mur (13,80 euros le carton) chez LEROY MERLIN

Le choix des matières est important dans la salle de bain minimaliste.
Les matières naturelles procurent une ambiance douce et pure.

Des matériaux durables, de qualité et faciles d’entretien, sont respectueux de l’environnement.

On privilégie le bois, made in France.
Matière première renouvelable, il est issu de forêts exploitées de façon durable.
Le teck est adapté car il est réputé pour son imputrescibilité (qui ne peut pas pourrir).

La pierre naturelle et le grès cérame sont des matériaux 100% naturels.

Au sol des carreaux de grand format agrandissent visuellement l’espace.

Pour les peintures ,la teneur en COV (composés organiques volatiles) ne doit pas dépasser 100g/l.
Il existe des peintures naturelles et écologiques à base d’huile et de pigments.

Le blanc est la couleur dominante de la salle de bain minimaliste.
Elle apporte luminosité et se marie avec toutes les autres couleurs (plantes vertes, accessoires colorés).
Couleur idéale dans une pièce de détente.
Les couleurs criardes ne sont pas adaptées au style minimaliste.
On préfère des petites touches de couleurs discrètes, naturelles (beige, sable gris clair,..) plus zen.

Les équipements

Applique murale salle de bain (26,15 euros) chez LEROY MERLIN

Les éléments qui composent la salle de bain minimaliste sont pratiques et simples.
On se contente de l’essentiel.

L’éclairage a une grande importance .
On privilégie au maximum la lumière naturelle.
Pour un espace chaleureux on met en valeur certains éléments comme la baignoire, le miroir .
Pour un éclairage optimal, surtout autour du miroir, on choisit un éclairage blanc neutre de plus de 4000 kelvins. Une couleur plus chaude peut sur éclairer certaines parties du visage et altérer le rendu des couleurs du maquillage.
Pas d’éclairages directs, les reflets dans la glace peuvent être éblouissants.
Des appliques fixées au dessus ou sur les côtés sont plus reposantes.

Les meubles de la salle de bain minimaliste sont peu nombreux.
Ils ne sont pas massifs et sont sans fioritures pour un rendu épuré .
Le meuble sous vasque, suspendu, donne un côté léger.
L’encombrement est minimum en offrant toutefois un rangement.

Vasque à poser en céramique (45,90 euros) chez LEROY MERLIN

La vasque est en céramique (très résistant et facile à entretenir) ou en résine de synthèse (résiste aux chocs) et aux lignes sobres.
La robinetterie est réduite à sa seule fonction.
On mise sur du durable.
Certains fabricants proposent, par exemple, une garantie de 8 ans pour les robinetteries.

Un grand miroir, sans encadrement, agrandi la pièce et apporte luminosité.

Le tapis de bain, plutôt neutre, est moelleux et absorbant.

La déco florale est la bienvenue dans la salle de bain.
Juste 1 ou 2 plantes, pas plus, et plutôt éloignée(s) de la douche ou de la baignoire pour éviter les éclaboussures d’eau sur les feuillages.
Le Monstera , plante exotique d’Amérique du sud, aime l’humidité et est une plante idéale pour la salle de bain.
Les cactus s’adaptent aussi très bien à cette pièce humide.

La décoration de la salle de bain minimaliste est réduite à l’essentiel.
Pas d’objets superflus qui traînent partout.
Rien de trop visible.

Les accessoires (porte brosses à dent, porte savon,..) sont monochromes, sobres et élégants.
On pense harmonie entre l’utile et le beau.
Exit le désordre visuel 🙂 .

Patère 1 tête chrome brillant (10,50 euros) chez LEROY MERLIN

Fan de déco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *