brown wooden seat beside brown wooden table
Minimalisme / éco responsable

Upcycling

Dans ma démarche Zéro déchet, j’ai d’abord pris conscience de ma surconsommation irréfléchie.
Progressivement j’ai refusé ce que je ne jugeais pas indispensable (les sacs plastique, les publicités,..), j’ai réduis mes besoins et je pense réutilisable (achats d’occasion).
Je trie mes déchets (plastique, carton, verre,..)dans des poubelles spécifiques et des containers de tri pour permettre le recyclage des matières premières ensuite réintroduites dans la fabrication de nouveaux objets.
Je réfléchis avant de jeter .
Qu’est ce qui peut encore être utile ?
Je peux faire quoi de cet emballage, objet , vêtement ?

 » Rien ne se perd. Tout se transforme. », Antoine Lavoisier

Ce comportement porte un nom ,le Upcycling ( traduction française : Surcyclage ou recyclage par le haut).

Dans les années 1990, en Allemagne Reiner Pilz, un ancien ingenieur reconverti dans l’aménagement intérieur, déplore que la société détruit tout avant de réfléchir aux moyens de redonner de la valeur aux objets usés ou abimés.

En France , Pascale Mussard (nièce de Jean Louis Dumas ancien président d’Hermès)de la marque Hermès à créé en 2010 une collection, appelée « petit h » .
Un atelier a été construit à Paris. Il rassemble des artistes, des stylistes et des artisans qui oeuvrent pour donner une seconde vie aux matériaux destinés à être jetés.
Ils créent des objets singuliers qui naissent de la matière existante : des tabliers à porter à la taille auxquels on ajoute des poches en laine et des sangles métalliques, une carafe se transforme en lampe, un bout d’assiette devient un pendentif, des carrés de soie deviennent des colliers,…
Tous ces objets sont ensuite commercialisés à travers le monde.

Collier Bridge GM en Twill de soie chez Hermès (190 euros)

Le upcycling consiste à réutiliser, revaloriser des produits dont on n’a plus l’usage, à recycler plutôt que jeter.. réduisant ainsi le volume de déchets et la pollution qui va avec .

Cela nous pousse à utiliser imagination et créativité pour repenser et retravailler les choses. Redonner une seconde vie, un nouvel usage permet de créer un produit unique, personnalisé.
En s’appropriant l’objet on éprouve la fierté de faire soi même.
On fait du beau avec de l’ancien, on apporte une plus value et on sublime les matières.

Les meubles et objets de seconde main ont la côte.
On les achète volontiers en brocante ou sur des sites de ventes en ligne.
On prolonge ainsi leur durée de vie en leur en redonnant une seconde.
Un vieux meuble/objet remis au goût du jour se transforme en pièce artisanale.

Le site « Adoptez une ordure »propose des produits conçus à partir de matières récupérées (dans des bennes) et triées.
Leur devise est « Il y a de l’OR dans vos ORdures ».
Avec de l’imagination et un certain savoir faire, les déchets deviennent des objets de qualité.

Corbeille à rebord en toile de jute et coton de récupération, chez Adoptez une ordure (19 euros)

Par soucis d’achats inutiles et d’économie , avant de se lancer dans tout bricolage, on répertorie le matériel dont on dispose .
Qu’est ce que je peux créer à partir de ce que j’ai déjà chez moi ?

Il existe de nombreuses astuces récup pour customiser un meuble : le repeindre uniformément (certains matériaux évitent de devoir poncer.. même des meubles vernis), le patiner en créant des effets de textures et de couleurs, le décorer à l’aide d’une phrase appliquée au pochoir,..

On peut assembler, ajouter, retirer, mixer des éléments récupérés pour leur donner une autre fonction : un tiroir auquel on ajoute des pieds devient bout de canapé ou table de chevet.
Des palettes, qui servent dans le transport de marchandises, détournées de leur usage premier deviennent plateaux, étagères, sièges, tables, jardinières, maison pour oiseaux,…
Des cadres en bois , une fois la vitre retirée, se transforment en présentoir à bijoux grâce à des crochets/clous/rubans pour y suspendre colliers/bracelets/boucles d’oreilles.
Des cartons, véritables fenêtres vers l’imaginaire, se transforment en cabane/Château/voiture/cuisinière/maison de poupées/théâtre de marionnettes pour le bonheur des enfants.

closeup photo of white castle miniature

On valorise également de vieux textiles dont on n’a plus l’utilité.
Petit tour dans nos placards , nous avons forcément de quoi faire sous la main.
A condition de savoir (un peu) coudre une robe se change en jupe, un t shirt en pochettes à vrac, un vieux drap en sac à pain,..

Fan de déco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *