brown wooden cross on white wall
Minimalisme / éco responsable

Comment avoir un salon minimaliste ?

Récemment j’ai réaménagé et épuré mon salon. Je le voulais plus chaleureux, plus cosy. L’essentiel étant de composer un univers qui me ressemble.

J’aime beaucoup l’état d’esprit du style minimaliste.

Apparu dans les années 60, en opposition à la société de consommation, ce style prône la simplicité et le retour à l’essentiel.

Le minimalisme me procure une véritable sensation de bien être et de calme.

J’aime l’idée d’une maison dégagée de tout superflu, ou le regard se pose sur un bel objet (à l’inverse de l’encombrement qui éparpille et fatigue le regard).

J’aime l’idée d’un lieu de vie qui reflète mes valeurs essentielles. Posséder moins en est une.

Je vous partage les petites pistes qui m’ont aidé à désencombrer et à faire que cette partie de la maison devienne un lieu de détente à la décoration minimaliste.

Comment désencombrer le salon ?

Même si on le veut épuré, le salon doit rester une pièce conviviale ou on a envie de se retrouver.

Alors comment en faire un salon minimaliste ?


On évite l’accumulation, on ne surcharge pas la pièce.
On retire tout ce qui n’est pas nécessaire.
On organise les rangements.

On commence par un tri dans les bibelots imposants qui encombrent , prennent la poussière et ne servent à rien dans notre confort.

On désencombre aussi les murs du salon.
On évite de les surcharger de trop de cadres, de trop d’étagères.

On choisit plutôt une déco murale plus raffinée : un miroir, une seule étagère avec un joli objet (vase, sculpture,..) ou quelques livres mis en valeur (placés dans divers sens, rangés selon les couleurs de la tranche,.),quelques cadres décorés d’images simples, élégantes et alignés de façon symétrique (Pinterest regorge d’idées sur comment les positionner).

On choisit un fil conducteur pour la déco des murs : une matière, une couleur. Cela permet de créer une harmonie qui évite de s’éparpiller.

Les murs sont d’une couleur discrète et neutre qui agrandit et apporte luminosité a la pièce et que l’on rehausse en y ajoutant quelques touches d’une autre couleur.
On en choisit une seule que l’on peut décliner. Le blanc (teinte phare du style minimaliste), doux, élégant et chic, est une valeur sûre pour magnifier les volumes .

Les notes colorées peuvent venir des matériaux (le laiton, par exemple), de textures .
On superpose des dégradés de tons neutres et doux .
On évite les imprimés et les motifs.

Le sol du salon minimaliste est de couleur unie.
On privilégie le bois clair (parquet) ou le béton plutôt que le carrelage à l’aspect froid.

On optimise la circulation de la lumière naturelle.

On fait tout pour inonder le salon de lumière.

On ouvre sur l’extérieur, on décloisonne quand cela est possible.

Pas de tentures lourdes aux fenêtres.
On mise sur des voilages fins qui apportent une touche de légèreté au salon.

On retire le mobilier placé devant les fenêtres.

On dégage l’espace qui doit être dénué de tout superflu.

On élimine les meubles qui ne servent plus.
Ce vieux fauteuil usé, ce guéridon qui traine dans un coin,..


On fait des choix pour éviter de surcharger.
On laisse un maximum d’espace libre.
Il faut que l’on puisse circuler librement dans un salon minimaliste.

On veut une impression de volume, meme si la pièce est petite.
On optimise chaque recoin.

Quels meubles choisir pour un salon minimaliste ?

Les meubles (en bois clair pour une ambiance naturelle et lumineuse)ne sont pas encombrants. L’idéal est qu’il y en ai peu.

On fait le choix de l’harmonie, de la discrétion et de la fonctionnalité.

Pour jouer sur la linéarité on les choisit de taille similaire.

Ils sont beaux et solides.
Ils sont sobres, sans fioritures.
On les choisit aux façades lisses (sans fioritures) et aux poignées invisibles. Ils sont bas pour donner l’illusion d’une pièce aérée et proposent des espaces de rangements fermés, pratiques et adaptés.

Le style minimaliste est un inconditionnel des meubles fermés.
Un lieu rangé, où chaque chose à une place, dévoile l’espace disponible.

Le confort est primordial dans cette pièce.
Moins de mobilier, mais de meilleure qualité.

On mise tout sur un beau canapé de couleur douce et aux lignes droites .
Il doit être confortable , avec une assise profonde ,des accoudoirs larges, un dossier haut, des matières douillettes . On le choisit avec un coffre de rangement sous l’assise pour y dissimuler plaids et coussins.

Une seule table basse ,surtout pas massive et sur laquelle rien ne traine pour qu’elle reste fonctionnelle.
On en choisit une à tiroir pour y dissimuler télé commande et magazines.
Un petit panier, une boite décorative permettront d’y ranger des petits objets.

Un tapis aux longues mèches moelleuses sublimera la pièce.

Comment faire une déco minimaliste ?

Les objets de décoration sont ajoutés une fois cette base installée, par petites doses (pas de surcharge)comme une touche personnelle : une ou deux bougies, une statuette, un vase,..

Tout doit être simple et assorti.

On garde quelques objets qui ont du sens pour nous : coups de cœur pour lesquels on a craqué, valeur sentimentale,..
On les choisit avec soin .

On privilégie la simplicité, l’esthétique et le raffinement en sélectionnant de jolis matériaux.
On les choisit sobres et qui nous correspondent réellement.
On les met en valeur , on révèle leur beauté.
On les dispose à des endroits stratégiques , on n’encombre surtout pas les meubles .

On pense mise en scène , personnalisation de notre salon minimaliste .

Les murs ne sont pas surchargés pour créer un sentiment de calme visuel.

Une oeuvre d’art placé sur un fond blanc, et sans rien autour, se démarque .
Elle peut être éclairée par un spot discret.

Les plantes vertes apportent une touche de nature (en plus de dépolluer l’air ambiant) et rendent le salon minimaliste plus vivant.
Dans de jolis pots élégants et de couleur neutre elles animent et transforment l’espace.

On mise sur le bel effet d’ une seule grande plante dans un pot harmonieux avec le décor du salon.

white ceramic vase on brown wooden table

On dissimule la télévision dans un meuble fermé, si elle est fixée au mur (pour un gain de place), derrière un panneau coulissant,..
Les fils, rallonges électriques et prises , pas très esthétiques sont cachés.
Ikea propose une boîte à câbles au design moderne pour moins de 10 euros.
Cela offre une véritable sécurité pour les enfants et permet un entretien plus simple de la maison .

On peut également transformer les câbles en objets décoratifs : on y enroule une corde en jute, on les relooke avec du masking tape , des perles en bois percées ,..

La lumière ambiante a beaucoup d’importance dans un salon minimaliste.

On choisit des ampoules qui se rapprochent le plus possible de la lumière naturelle.

Les luminaires simples et élégants, disposés à différents endroits, rendent l’atmosphère plus chaleureuse.
On évite les lustres imposants.

Simplicité, sobriété, praticité doivent devenir vos principes pour que votre intérieur reflète peu à peu le style minimaliste.

« Avoir peu de choses ne signifie pas vivre dans l’austérité ou se priver de plaisirs. C’est s’assurer que les plaisirs que l’on a sont véritables et qu’ils nous satisfont pleinement. » ( Dominique Loreau)

La vie est pleine de petits bonheurs... #teamdeco 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *