green plant on brown round coins
Conseils et astuces,  Minimalisme

Minimalisme et économies

Il y a quelques mois j’avais une vie planifiée : je travaille, je dépense,.. J’étais conditionnée (travailler plus, gagner plus pour dépenser plus), insatisfaite (j’en voulais plus), esclave (travail, ménage). J’étais dans l’illusion que le bonheur était dans les possessions matérielles.

Evidemment en bonne consommatrice je suivais les diktats des images de mode et de déco au fil des saisons, par le biais des publicités et des réseaux sociaux. Et comme la mode change il fallait renouveler si je voulais continuer à ne pas me différencier de mon voisin.

J’étais adepte de la consommation compulsive sans me soucier de quoi que se soit d’autre (la pollution que cela engendre, par exemple). Persuadée que tous mes biens matériels me rendaient heureuse et me donnaient un joli statut social.

« Je te donnerai un frigidaire, un joli scooter…une cuisinière avec un four en verre, des tas de couverts et des pelles à gâteaux…des draps qui chauffent, un pistolet à gaufres..un avion pour deux et nous serons heureux. » ,extrait de « la complainte du progrès » de BORIS VIAN

Quelle importance avaient pour moi tous ces objets tant convoités? Etaient ils utiles, indispensables , essentiels ? Me procuraient ils du bien être ?

Subitement tout m’est apparu comme TROP . Trop de faux besoins (les babioles peu couteuses venues de Chine) et de temps perdu (à faire la queue pour ne pas rater LES soldes). Le superficiel devenait oppressant.

clothes hanging on white rack

« Beaucoup recherchent une forme de sérénité , d’éloignement de la société de consommation qui les stresse, les angoisse », extrait de « l’art de la simplicité de DOMINIQUE LOREAU

Et si le bonheur (le mien)était dans l’être plutôt que dans l’avoir. Vivre autrement, mieux, avec moins.

Je venais de découvrir le Minimalisme. Moins de tout pour plus de temps . Un quotidien simplifié : moins de besoins, moins d’objets, moins d’encombrement ,moins de ménage,…et des économies( Logique en supprimant les achats superflus ).

Avec les économies réalisées on s’offre un voyage, des cours d’espagnol, un saut en parachute,…on finance un rêve/projet .

Mais comment faire des économies grâce au minimalisme ? Je vous partage une petite liste d’astuces :

. Je réduis ma consommation d’énergie. J’évite de surchauffer mon logement. J’éteins ou débranche les appareils électriques que je n’utilise pas.

. Je fais mes courses alimentaires en ligne (drive) pour un gain de temps et sans tentation pour les promos de tête de gondole. Je fais une liste de menus. J’achète le nécessaire pour réduire le gaspillage et en me fixant un budget . J’utilise des bons de réductions.

. Je mange plus sainement. J’oublie les plats préparés pour réduire mes déchets et qui sont bourrés de sucre et d’huile de palme. Je mange de saison et j’aide les producteurs locaux.

green and yellow round fruits

. Je mets un « stop pub » sur ma boite aux lettres. Je me désabonne des mails publicitaires aux offres « alléchantes » pour éviter les tentations.

. J’oublie le shopping à tout va. J’évite le plus possible les hard-discount non alimentaires où je suis tentée de remplir mon caddie de choses inutiles et encombrantes . Je fais une liste de ce dont j’ai vraiment besoin avant de faire les magasins (vêtements, déco,..) et je n’achète rien d’autre.

. Je privilégie la qualité plutôt que la quantité . J’achète plus cher mais plus durable (à remplacer moins souvent). J’évite le jetable, le plastique, le chimique.

.Je vends ce que je n’utilise plus. Les vêtements sur Vinted, les meubles et l’électroménager sur le Bon Coin.

. Je répare avant d’acheter ou je me rapproche d’une association qui donne une seconde vie ( à l’électroménager par exemple). Je fais raccommoder mes vêtements, réparer mes chaussures, reconditionner mon téléphone…

. J’emprunte, je loue, je troc plutôt que d’acheter : les livres à la bibliothèque, les outils dans les enseignes de bricolage, les jeux à la ludothèque, les vêtements pour une soirée dans une boutique de prêt à porter,..Je sollicite aussi famille et amis. Je me crée un réseau solidaire.

. Je profite de ce qui est gratuit: les sites de dons, l’office du tourisme pour les expos, les sorties,.. La nature (et ses bienfaits)est gratuite .

Fan de déco

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *